Ataguise

Entretien téléphonique: transformer votre appel en opportunité d’emploi

Entretien téléphonique embauche

Comment se déroule un entretien d’embauche téléphonique ?

Un entretien d’embauche téléphonique initie généralement le processus de recrutement et sert à affiner la sélection des candidats. Au cours de cet appel, le recruteur examine les compétences et l’expérience du candidat par rapport au poste proposé. Le candidat, quant à lui, a l’opportunité de se présenter, de démontrer sa motivation pour le rôle et son adéquation avec la culture de l’entreprise. C’est une étape clé où chaque partie évalue l’autre pour déterminer s’il y a un intérêt mutuel à poursuivre le processus. Des informations essentielles sur le poste, l’équipe et les attentes de l’entreprise sont échangées. Les candidats doivent se préparer à parler de leur parcours professionnel, à répondre à des questions comportementales et à poser leurs propres questions pour montrer leur intérêt. Bien que moins formel qu’un entretien physique, cet échange requiert la même préparation et professionnalisme, car il peut mener à la prochaine étape – souvent un entretien face à face.

Quels sont les objectifs de cet appel de présélection ?

Un appel de présélection, souvent la première étape dans le processus de recrutement, a pour objectifs de valider les informations du candidat présentées dans sa candidature et de juger sa concordance avec le poste offert. Durant cet entretien téléphonique, le recruteur cherche à confirmer l’expérience du candidat, ses compétences spécifiques, et sa motivation pour rejoindre l’entreprise. C’est aussi le moment où le recruteur peut clarifier des détails sur la lettre de motivation et le CV du candidat, et fournir des informations supplémentaires sur le poste et l’entreprise qui pourraient ne pas être mentionnés dans l’annonce d’emploi. De plus, cette interaction initiale établit le ton pour les échanges futurs et permet au recruteur d’apprécier la communication et les compétences interpersonnelles du candidat, éléments qui sont aussi déterminants que l’expérience professionnelle pour de nombreux postes.

Préparez l’entretien téléphonique

Planifiez l’endroit le plus « pro » de chez vous

Lorsque vous prévoyez un entretien téléphonique, ne négligez pas le choix de l’endroit depuis lequel vous prendrez cet appel. Pour mener à bien cette étape clé du processus de recrutement, assurez-vous de sélectionner un coin tranquille, professionnel et sans distractions, reflétant l’importance que vous accordez à l’échange avec le recruteur. Vous devez évidemment vous sentir à l’aise et confiant. Votre voix doit porter non seulement vos compétences et votre motivation, mais aussi le sérieux de votre candidature. Ayez à portée de main votre CV, la lettre de motivation, ainsi que des notes sur l’entreprise et le poste visé pour pouvoir répondre avec assurance et pertinence aux questions du recruteur. Je vous conseille également d’avoir de quoi noter pour ne pas perdre le fil de ce que vous racontez et coller toujours à la question posée. Se lancer dans une réponse et en oublier la question, ça peut arriver, on ne vous le souhaite pas. Un appel réussi peut transformer cette première interaction en un véritable tremplin pour votre recherche d’emploi, voilà pourquoi préparer l’environnement de votre entretien téléphonique est une démarche aussi stratégique que de peaufiner votre message vocal ou d’affiner vos réponses pour le jour J. Comme on dit dans notre métier “on a pas deux occasions de faire une première impression”.

Cibler vos compétences pour le poste en question

Lorsque vous préparez votre candidature pour un poste, vous devez cibler vos compétences avec précision. En effet, si vous êtes doué au Scrabble mais que vous postulez pour un emploi de chef de fabrication pour une agence de design, vous allez cibler d’autres de vos compétences qui collent au poste. Une lettre de motivation doit refléter l’expérience du candidat qui répond directement aux besoins du poste proposé par l’entreprise. Analysez l’offre d’emploi et identifiez les compétences clés requises pour le poste. Utilisez des exemples concrets pour montrer comment vous avez développé ces compétences dans vos expériences antérieures et comment elles peuvent s’appliquer à l’emploi visé. C’est une étape déterminante qui peut susciter l’intérêt du recruteur et mener à un entretien téléphonique ou physique, marquant ainsi une avancée significative dans le processus de recrutement.

Attendez l’appel téléphonique quelques minutes en avance

En vous positionnant quelques minutes en avance pour votre entretien téléphonique, vous démontrez non seulement votre ponctualité mais aussi votre engagement envers l’opportunité d’embauche. C’est comme arriver un peu plus tôt à un rendez-vous en personne : vous vous donnez le temps de respirer, de vous centrer et d’anticiper l’appel avec sérénité. Ce petit “coussin temporel” vous permet de parcourir une dernière fois votre CV et votre lettre de motivation, de vous familiariser avec les détails du poste et de l’entreprise, et de rappeler à votre mémoire les points clés de votre candidature. Lorsque le téléphone sonne, votre réponse sera immédiate, montrant au recruteur que vous êtes prêt et attentif. Cette préparation influence la qualité de votre voix et la clarté de vos réponses, contribuant à une première impression professionnelle et mémorable. Cela montre que vous prenez cette étape du recrutement au sérieux, et que vous êtes prêt à aborder ce premier échange avec le recruteur avec toute la concentration et la motivation nécessaires pour faire avancer votre emploi du statut de candidat à celui de collaborateur potentiel.

Munissez-vous de documents

entretien telephonique document preparer

Avant de composer le numéro ou de répondre à l’appel du recruteur pour un entretien téléphonique, ayez à portée de main tous les documents pertinents: votre CV, lettre de motivation, et notes sur l’entreprise ainsi que sur le poste convoité. Cela vous permettra de naviguer avec aisance dans votre parcours professionnel, de tirer des exemples précis d’expériences passées et de poser des questions informées sur le poste et l’entreprise. Disposer de ces informations vous aidera à répondre avec assurance et à renforcer votre candidature à chaque étape du recrutement.

Restez disponible à 100 % pendant tout le temps de l’entretien téléphonique

Pendant votre interview téléphonique, rester disponible à 100 % est la clé pour maintenir une conversation fluide et engagée avec le recruteur. Faites en sorte que cet échange soit le seul point sur votre agenda à cet instant. Coupez les notifications de votre téléphone, fermez les onglets inutiles sur votre ordinateur et éloignez toute source de distraction. Pensez à votre entretien comme si vous étiez face au recruteur dans son bureau: chaque mot que vous prononcez, chaque pause, chaque intonation de votre voix transmet votre motivation et votre intérêt pour le poste. C’est dans ces moments d’échange que vous pouvez briller et montrer que vous êtes le candidat que l’entreprise cherche à recruter. Concentrez-vous sur le recrutement en cours, écoutez attentivement les informations partagées par le recruteur, et répondez avec précision et enthousiasme. Votre entière disponibilité se reflétera dans la qualité de l’échange et renforcera votre candidature pour l’emploi en question.

Gare à votre message d’absence

Dans votre recherche d’emploi, le message d’absence de votre téléphone peut jouer un rôle inattendu lorsqu’un recruteur tente de vous contacter pour un entretien téléphonique. Il peut arriver qu’un recruteur appelle sans prévenir ou que pour raison ou pour une autre vous ratiez l’appel. Assurez-vous que votre message vocal reflète professionnalisme et courtoisie. Au lieu de laisser un message décontracté ou personnel, optez pour une voix claire et un message succinct, indiquant votre nom et votre engagement à rappeler dès que possible. Mentionnez que vous avez hâte de poursuivre l’échange concernant toute opportunité professionnelle. Cela montre au recruteur votre sérieux et votre motivation pour le poste convoité, même en votre absence. Rappelez-vous, chaque interaction, même un message vocal, est une étape du processus de recrutement et influence la perception du recruteur à l’égard de votre candidature. Une attention particulière à ces détails peut vous distinguer des autres candidats et renforcer votre image en tant que professionnel méthodique et attentif.

Réussir son entretien téléphonique

Soyez limpide dans vos propos

Lors d’un entretien téléphonique, la clarté de votre communication est votre alliée pour convaincre le recruteur de votre aptitude pour le poste proposé. Privilégiez des phrases concises et directes qui vont droit au but. Avant de prendre l’appel, organisez vos pensées et préparez les points clés de votre expérience qui correspondent aux exigences de l’emploi. Cet échange est une étape décisive du processus de recrutement, et chaque mot compte. Lorsque vous parlez de votre parcours, soyez précis dans les exemples que vous donnez. Assurez-vous que chaque information partagée apporte une valeur ajoutée à votre candidature. N’oubliez pas que l’entretien est aussi un moment d’échange : écoutez le recruteur attentivement et répondez avec des informations pertinentes et structurées, en adaptant votre voix pour transmettre votre motivation. Votre objectif est de peindre un tableau clair de votre potentiel pour le recruteur, en laissant une impression mémorable qui pousse l’entreprise à vous convoquer pour un entretien physique.

Adopter un ton convaincant

La voix est l’outil principal lors d’un entretien téléphonique, donc assurez-vous que la vôtre véhicule confiance et professionnalisme. Adoptez un ton convaincant et positif, souriez même au téléphone car cela s’entend dans votre voix. Pratiquez votre discours pour articuler clairement vos points sans précipitation. Veillez également à moduler votre intonation pour éviter un ton monotone qui pourrait nuire à l’échange. Un ton engageant et enthousiaste peut persuader le recruteur de votre intérêt pour le poste et augmenter vos chances d’avancer dans le processus d’embauche.

Écoutez bien pour bien rebondir

entretien telephonique ecouter questions

Durant l’échange téléphonique avec le recruteur, écouter activement est aussi crucial que de parler. Accordez une attention soutenue aux informations partagées par le recruteur, car elles peuvent contenir des indices sur la culture de l’entreprise et les attentes du poste. Rebondissez sur ces informations pour montrer votre motivation et l’adéquation de votre profil avec l’emploi. Si le recruteur mentionne un défi spécifique que l’entreprise rencontre, illustrez comment vos compétences pourraient aider à le relever. Cette capacité à écouter et à réagir de manière pertinente peut démontrer votre engagement et votre aptitude à la résolution de problèmes.

Attention aux mises en situation

Dans le cadre d’un entretien, téléphonique ou physique, les mises en situation sont des moments clés où le recruteur évalue comment un candidat peut faire face à des cas concrets liés au poste visé. Comme un metteur en scène qui dirige ses acteurs pour une répétition décisive, préparez-vous à ces scénarios en réfléchissant aux défis spécifiques de l’entreprise et au poste pour lequel vous postulez. Les recruteurs cherchent à voir au-delà des réponses toutes faites et à comprendre votre capacité d’adaptation et votre réflexion stratégique. Ainsi, quand un recruteur vous propose une mise en situation, prenez un instant pour structurer votre réponse, assurez-vous de saisir toutes les informations et de poser des questions si nécessaire. Utilisez des exemples tirés de votre expérience pour démontrer votre compétence et votre façon de résoudre les problèmes. Un conseil précieux est de pratiquer ces situations à l’avance, peut-être même avec un pair ou un coach, pour aiguiser vos réponses et rendre votre échange avec le recruteur aussi fluide et confiant que possible. C’est cette préparation qui vous permettra de vous démarquer des autres candidats et de marquer des points précieux dans la course à l’embauche.

Posez des questions au recruteur lors de votre entretien téléphonique

Le moment de poser des questions au recruteur n’est pas simplement une formalité; c’est une étape stratégique qui démontre votre intérêt pour le poste et pour l’entreprise. C’est l’occasion pour vous, candidat, de prendre les rênes de l’échange et de montrer que vous avez mené votre recherche sur l’emploi proposé. Les questions judicieuses peuvent porter sur les défis spécifiques du poste, les attentes en termes de réussite, la culture de l’entreprise ou encore les perspectives d’évolution. Cela révèle non seulement votre motivation mais aussi votre capacité à vous projeter dans l’entreprise. De plus, un appel téléphonique offre un format plus décontracté, vous permettant de mieux cerner l’atmosphère de l’entreprise et la dynamique de l’équipe avec laquelle vous pourriez travailler. Enfin, soyez attentif à la voix et aux réponses du recruteur, car elles peuvent vous fournir des informations précieuses sur l’entreprise qui ne sont pas écrites dans la description du poste ou sur le site web de l’entreprise. Des questions pertinentes et bien ciblées renforcent votre candidature et vous distinguent en tant que candidat réfléchi et engagé.

Ne ratez pas votre sortie

Lorsque vous approchez de la fin de votre entretien téléphonique, l’art de conclure devient aussi important que la manière dont vous avez commencé. C’est le moment où vous devez réaffirmer votre intérêt pour le poste et remercier le recruteur pour l’échange. Exprimez votre enthousiasme face à l’emploi et l’entreprise, tout en soulignant brièvement comment votre expérience et votre motivation correspondent aux besoins du poste. Posez une question sur les prochaines étapes du processus de recrutement pour montrer que vous êtes prêt à poursuivre la conversation. Assurez-vous de comprendre les informations fournies par le recruteur et demandez confirmation pour l’envoi de tout document additionnel ou la lettre de motivation si nécessaire. Avant de raccrocher, prenez l’initiative de savoir quand vous pouvez attendre un retour et si possible, proposez de rester en contact via email ou LinkedIn. Cela montre que vous êtes proactif et organisé, laissant au recruteur une impression positive et mémorable de votre candidature.

Les questions à poser au recruteur lors de l’entretien téléphonique

Demandez au recruteur des détails sur les missions spécifiques du poste pour lequel vous candidatez, ce qui démontre que vous avez déjà une vision de vous-même dans ce rôle. Demandez quelles sont les principales qualités que l’entreprise recherche chez un candidat, cela montre que vous aspirez à correspondre au profil idéal. Interrogez sur le style de management et la culture de l’entreprise pour voir si cela cadre avec vos attentes. S’enquérir des défis actuels auxquels le poste ou le département fait face prouve que vous êtes déjà engagé à penser aux solutions. Renseignez-vous également sur les perspectives d’évolution au sein de l’entreprise, montrant ainsi votre désir de croissance et d’engagement à long terme. Posez des questions sur les étapes suivantes du processus de recrutement pour manifester votre intérêt continu et pour vous préparer à l’étape suivante. Enfin, il peut être judicieux de demander des retours sur votre candidature pour ouvrir un échange franc et montrer votre ouverture à l’amélioration. Ces interactions font la petite différence, de mon point de vue, pour renforcer votre candidature et obtenir des informations qui peuvent s’avérer déterminantes pour la suite du processus d’embauche.

Les écueils à éviter lors d’un entretien téléphonique

Voici une liste des sept plus grands écueils à éviter lorsqu’un recruteur vous appelle :

  1. Manque de préparation : Ne vous laissez pas surprendre par l’appel d’un recruteur. Préparez-vous en amont en révisant votre CV, en vous informant sur l’entreprise et en ayant une liste de points à discuter.
  2. Mauvaise écoute : Assurez-vous d’écouter attentivement les questions et les informations fournies par le recruteur. Interrompre ou mal comprendre les questions peut laisser une impression d’indifférence.
  3. Environnement bruyant : Prenez l’appel dans un endroit calme où vous ne serez pas distrait ou interrompu, afin de pouvoir vous concentrer pleinement sur l’échange.
  4. Réponses imprécises : Préparez des réponses claires et directes à des questions courantes. Des réponses vagues peuvent laisser penser que vous n’avez pas les compétences ou l’expérience requises.
  5. Négativité : Évitez de parler négativement de vos expériences passées ou de vos anciens employeurs. Cela peut donner l’impression que vous êtes une personne conflictuelle ou difficile à manager.
  6. Manque d’enthousiasme : Exprimez votre motivation pour le poste. Un manque d’intérêt peut être perçu comme un manque d’engagement envers l’opportunité d’emploi proposée.
  7. Ignorer le suivi : À la fin de l’appel, demandez les prochaines étapes et manifestez votre intérêt pour un suivi. Ne pas le faire pourrait signifier que vous n’êtes pas véritablement intéressé par le poste.

Top 10 des questions pour préparer son entretien d’embauche par téléphone

Lors d’un entretien téléphonique, le recruteur cherche à cerner rapidement le profil du candidat pour juger de sa potentielle adéquation avec le poste proposé. Voici le top 10 des questions fréquemment posées lors de cet échange :

  1. “Pouvez-vous me parler de vous ?” – Une invitation à présenter votre parcours en mettant en avant les expériences pertinentes pour l’emploi visé.
  2. “Pourquoi avez-vous postulé à ce poste ?” – Une question destinée à évaluer votre motivation et votre intérêt pour l’entreprise et le poste.
  3. “Qu’est-ce qui vous attire dans notre entreprise ?” – Le recruteur veut savoir si vous avez effectué des recherches sur l’entreprise et ce qui vous a convaincu de candidater.
  4. “Quelles sont vos principales compétences pour ce poste ?” – Ici, vous devez lier votre expérience et vos compétences avec les besoins du poste.
  5. “Comment gérez-vous le stress ou les situations difficiles ?” – Une manière de jauger votre capacité à rester performant face aux défis.
  6. “Parlez-moi d’une réussite professionnelle dont vous êtes fier.” – Cela permet de démontrer votre capacité à atteindre des résultats concrets.
  7. “Avez-vous des questions à poser sur le poste ou l’entreprise ?” – Une opportunité d’engager un dialogue et de montrer que vous vous êtes préparé.
  8. “Comment décririez-vous votre style de travail ?” – Le recruteur cherche à savoir si votre manière de travailler s’aligne avec la culture de l’entreprise.
  9. “Quels sont vos prétentions salariales ?” – Une question délicate où vous devez faire preuve de réalisme tout en valorisant votre expérience.
  10. “Où vous voyez-vous dans 5 ans ?” – Pour comprendre vos ambitions et évaluer votre potentiel de développement au sein de l’entreprise.

Ces questions constituent une étape clé du processus de recrutement et permettent au recruteur de filtrer les candidats avant de décider qui rencontrera en entretien physique. Pour le candidat, c’est aussi l’occasion de renforcer son intérêt pour le poste et de démontrer ses atouts. Des réponses bien construites et des questions pertinentes en retour peuvent grandement influencer la décision du recruteur et mener à une embauche.

Il me reste à vous souhaiter bonne chance pour vos entretiens téléphoniques.

Faites moi signe si vous souhaitez que je vous accompagne dans votre transition professionnelle. Je mise sur une approche à 360 degrés pour vous guider, que vous soyez un individu prêt à prendre un nouveau départ ou une entreprise à la recherche de la perle rare. J’ai lu et analysé plus de 1000 CV, conduit plus de 100 entretiens d’embauche et recruté plus de 50 professionnels. En intégrant des outils innovants comme le CV vidéo, je cherche à créer une connexion authentique entre candidats et recruteurs, pour dépasser les traditionnelles listes de compétences et révéler le potentiel humain derrière chaque profil.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre rendez-vous

Sommaires

Articles récents